vendredi 18 mai 2012

Indétectable tape-à-l'oeil


Cela se passe entre Aube et Seine. Mais ici cela n'a rien d'obscène.

C'est juste une belle histoire d'un "m'as-tu vu" extraordinairement discret.
D'ailleurs, l'avez-vous remarqué ?





Si, là au milieu...
Ce joli garnement d'un insoupçonnable snobisme, d'une invisible flamboyance...






Même là?











Bon ok, le décor ne met sans doute pas assez en valeur ce discret personnage pour qu'il attire votre attention... Peut être là, cela vous conviendra mieux. Non?





Mais si, là vous voyez bien...



Avez vous vu ses beaux yeux? Oui vous ne rêvez pas il a les pupilles en forme de coeur...





Et ce n'est pas tout. 
Quand je vous parlais de de tape-à-l'oeil, de snobisme, de flamboyance, je ne parlais pas que de ses yeux. Il ne faut pas se fier aux apparences, voyez-vous? 
Oubliez vos préjugés : vous verrez que même le plus insignifiant, le plus banal, le plus minuscule, le moins remarquable des crapauds cache vraiment bien son jeu


C'est bien lui : le crapaud sonneur à ventre jaune.
Croisé entre le lac du Temple et le lac d'Orient.
Remarqué par inadvertance. Mais combien en aurais-je croisé sans m'en apercevoir dans la même journée?
Et de me dire que nous, humains, on est un peu tous des crapauds sonneurs à ventre jaunes, au physique insignifiant, ordinaire, passe-partout... A attendre qu'un oeil sensible, attentif et malin sache déceler la flamboyance qui est en nous, insoupçonnable, bien dissimulée.. mais haute en couleur...








6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oh que oui ! C'est la première fois que j'en vois pour de vrai... Petit je les contemplais sur ds bouquins... Un de mes rêves d'enfant qui se réalise :-)

      Supprimer
  2. il est tellement petit? il va grossir ou c'est sa taille adulte?
    j'imagine bien qu'on en écrase certains même.
    je suis toujours autant impressionnée par ton oeil expert et à l'affût.
    ohhh tes mains ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là faisait à peine 2cm, adulte je crois que ça fait 4-5 cm max... Donc oui, normalement c'est deux fois plus gros... Mais tu as raison, j'ai vraiment des mains énormes :-)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ta manière de présenter les choses.
    Ton histoire me fait penser à celle ci :
    http://ulblog.fr/661/un-virtuose-dans-le-metro.html
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pastelle,
      effectivement j'avais vu cette histoire incroyable qui montre surtout à quel point notre regard sur autrui est conditionné par des clichés, des codes visuels, des normes, des automatismes de jugement que nous allons chercher dans le fonctionnement collectif plutôt que dans nos propres ressources individuelles d'observation, d'analyse et de sensibilité... On le sait, mais on n'y peut pas grand chose.. On est essentiellement piloté par nos préjugés !

      Supprimer

Et vous, z'en pensez quoi?