dimanche 5 juin 2011

Le cancer (suite)

Argghhh, voilà donc comme prévu la deuxième salve...
Où l'on apprend que "70% d'entre nous" plébiscitons l'affirmation comparant l'assistanat au cancer de la société...
C'est vrai qu'à côté l'évasion fiscale, le manque d'eau, le fait qu'il n'y ait plus d'animaux dans la rivière en bas de chez moi parce sans doute l'eau qui ruisselle des champs autour ne leur plait pas, la sécheresse incroyable qui sévit en Europe, les milliers de bêtes qu'on va abattre parce qu'on a jamais pensé à faire des réserves d'eau l'hiver au cas où le printemps serait sec, le fait qu'en 2010 on a jamais émis autant de CO2, notre dépendance à la bagnole, la pollution urbaine, notre incapacité à accepter de ralentir pour polluer moins,  notre dépendance au nucléaire, l'insupportable comportement de notre classe politique qui passe son temps et toutes ses préoccupations à magouiller et niquer ses adversaires pour la prochaine échéance électorale, notre incapacité à produire les choses à leur juste coût, notre importation maladive et compulsive de biens de consommation inutiles depuis la Chine, les nouvelles souches résistantes aux antibiotiques.. bref tout ça ne sont que des péripéties...
Oui tout cela n'est qu'anecdotique par rapport au vrai fléau : le chômeur qui, depuis son divan, menace l'avenir de l'humanité (et surtout symboliquement notre feuille d'impôt, ça c'est inadmissible) ...

Mouais.. si vraiment ils arrivent à faire de cette polémique magnifique, belle comme un article subtil du Figaro,  un thème de campagne, alors ça montrera qu'il ne faut plus rien attendre de notre prétendu système démocratique....

2 commentaires:

  1. y a pas à dire, on a vraiment perdu confiance en eux...
    aux dernières élections, les cantonnales, nous avons battu notre record de vote blanc. pas nul, hein! BLANC!! et ça m'a fait plaisir quelque part...
    :)

    RépondreSupprimer
  2. @Dita : on se réjouit comme on peut :-)

    Suite du feuilleton aujourd'hui : l'UMP propose des heures de travux d'intérêt général en contrepartie du RMA... Et je rigole , oui c'est une bonne idée, il n'y a pas de meilleure voie qu'une démarche volontaire de la puissance publique pour réinsérer socialement les gens... Mais c'est simplement le retour des emplois aidés (vous vous souvenez les TUC, les emplois jeunes...), qu'ils ont décriés et supprimés à la pelle ces dernières années... Faire et défaire c'est toujours gouverner (et au passage on remplace un salaire par une alloc, et hop, le tour est joué...)

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?