mercredi 21 juillet 2010

Faire rentrer la rivière dans son lit...

La poésie, n'est-ce pas ce qu'il reste à l'homme quand il est pris dans la tempête, en proie à l'adversité?
Ce soir je n'avais pas particulièrement l'humeur poète, mais je dois dire que je me suis laissé emporter avec un certain plaisir dans la belle tourmente que traversent nos grands capitaines...
Et me voilà du coup avec l'humeur lyrique...

Lyrique comme les envolées verbales d'un inflexible Procureur de la République, intègre, indépendant, insensible aux gesticulations des manants...
"Juste après avoir lu l'interview d'Eva Joly, je suis allé voir «Le Lac des cygnes» interprété par le ballet de Novossibirsk. Face à tant de beauté et de grâce, le fiel de Mme Joly s'est désintégré pour rejoindre les particules du néant"
C'est beau n'est-ce pas? On le nommerait bien Ministre de la Culture dans le prochain remaniement.

Ou bien Ministre de l'Agriculture, pourquoi pas? On résoudrait tous nos problèmes d'irrigation. Pourquoi s'en priver? On pourrait bénéficier des grâces de ce maitre-sourcier, capable de faire surgir la vérité, et dompter les éléments...
"Je peux simplement vous dire que mes enquêtes sont conduites avec une entière détermination, une totale sérénité, un souci de rigueur procédurale et une stratégie méthodique pour parvenir à faire jaillir la vérité. Beaucoup d'allégations, d'interprétations et de rumeurs ont surgi de partout. Seules ces enquêtes judiciaires seront de nature à faire rentrer la rivière dans son lit".


Faire rentrer  la rivière dans son lit.
De gré ou de force.
Remarquez ça n'a rien d'exceptionnel. Un homme de son rang peut mettre n'importe qui dans son lit.
Et comme ça on pourra dire, que cette rivière, on ne l'a jamais crue.
Et alors l'eau pourra à nouveau couler tranquillement sous les ponts...

3 commentaires:

  1. J'aime bien quand vous lisez les métaphores au premier degré!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut dire qu'en matière d'expressions imagées, ça fait plusieurs semaines que je suis à bonne école !

    RépondreSupprimer
  3. je crois que je viens enfin de comprendre votre réponse!!! et même pas honte!!! :)))

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?