mercredi 10 novembre 2010

Etre à l'écoute

On a coutume de dire que voter ça sert à rien, qu'on élit des gens qui se foutent bien de notre sort.
Ce n'est pas totalement vrai : en ce moment si vous avez des difficultés, des doléances, des suggestions, des bonnes idées, des revendications... décrochez votre téléphone et prononcez les mot-clés "Karachi" ou "Bettencourt". Vous serez sûrs d'être écoutés.

C'est ainsi, on peut déplorer ceci ou cela, mais on ne pourra pas dire que notre président n'est pas à l'écoute...

1 commentaire:

  1. Et le pire Usclade, le pire, c'est que vous avez sans doute raison !

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?