mardi 5 avril 2011

Kärcherisation au kérosène

Et ça continue, encore et encore, c'est que le début, d'accord, d'accord...
Après les auvergnats de son prédécesseur, notre nouveau quelqu'un de l'intérieur continue à trouver d'opportuns poseurs de problèmes, comme ailleurs d'autres trouvent des poseurs de mines pour servir leur ignoble dessein.
Hier les français qui ne sentent plus chez eux, puis les croisades et aujourd'hui le nombre de musulmans. On attend la suite.
Les voir piétiner l'air de rien, avec leurs gros sabots, les bordures en devers qui mènent dans les glauques marécages pourrait avoir le côté amusant que confère le ridicule, si cela n'était pas susceptible de mettre le pays à feu et à sang.

Ta fonction, tu l'assumes, où tu la quittes ! (bordel)
Alors oui, la proportion de la population immigrée a sans doute augmenté. Oui l'intégration de ces populations n'est pas évidente. Cela génère des conflits de valeurs tout autant que des conflits de voisinage. Oui la religion a toujours d'autant plus foutu la zone dans l'humanité qu'elle prétendait maintenir l'ordre.
Et oui il y a des solutions à trouver. En permanence.
Mais c'est votre job, Guéant et Sarkozy. Trouver des solutions. Et non pas exacerber des problèmes, pour faire des écrans de fumée et vous maintenir à vos postes. Alors assumez !


Levons l'immunité pénale accordée au (ir)responsables.
Il est irresponsable d'alimenter les mouvements de foule qui agitent la population en agitant le chiffon d'une "invasion" qui finirait par instaurer la charia en France, et ce d'autant que nombre de pays arabes connaissent des mouvements progressistes sans précédents (et on ne peut pas dire qu'on les ait bien appuyés, hein?).
Il est criminel de vouloir détourner l'opinion des autres enjeux bien plus grave du moment : une crise environnementale qui s'aggrave tous les jours, en montrant qu'entre effet de serre et le nucléaire, notre modèle de développement nous promet la peste ou le choléra, et l'effondrement du capitalisme travesti sous le mythe de mondialisation heureuse, torpillé par la supercherie des marchés financiers parasites.
Qui peut encore croire que le problème du moment, ça reste le musulman?
Un jour il vous faudra rendre des comptes. A nos gamins. J'espère que ce ne sera pas à titre posthume.



Mauvais scénario
Il y a quelque chose qui m'effraie presque plus que la perspective Marine Le Pen, c'est le Sarkozy qui se remet à nouveau à marcher sur les traces d'Ariel Sharon.
Ariel Sharon a multiplié les provocations auprès des palestiniens après l'échec du processus de paix Israélien, jusqu'à déclencher la seconde Intifada qui lui a permis de régner sans partage sur son pays à feu et à sang pendant des années.
Une stratégie qui a sans doute déjà inspiré Sarkozy lorsqu'il s'est mis à rouler des mécaniques en provoquant "la racaille", avec son kärcher, sur la dalle d'Argenteuil, déclenchant dans la foulée cet embrasement des banlieues qui l'a sans doute porté au pouvoir.

Aujourd'hui en difficulté dans les sondages, Sarkozy semble n'avoir plus rien à perdre. Et il semble aussi que les Hortefeux et Guéant soient missionnés pour remettre du kérosène dans le kärcher.
Le risque est grand aujourd'hui de voir des musulmans excédés péter les plomb et être poussés à la faute. Du velours pour Sarkozy...

Ce gars là semble prêt à tout pour s'accrocher à son fauteuil. Espérons même qu'après Sharon, il ne va pas symboliquement marcher sur les traces de Gbagbo, en s'accrochant au pouvoir quelles qu'en soient les conséquences pour le pays et la population.
Pourvu que ma paranoïa chronique, symptôme des irradiations malsaines que les accrocs du pouvoir nous infligent chaque jour, ne soit pas renforcée par cet épisode. Malheureusement la tendance n'est pas bonne.
A moins que, miracle, Sarkozy fasse enfin preuve de ce qui lui a toujours manqué jusque là : la dignité...

3 commentaires:

  1. rien à rajouter... surtout la conclusion. La dignité.J'ai longtemps attendu 2012 en espérant voir enfin venir le changement et maintenant plus ce temps là approche et plus je crois que le changement que j'escomptais n'est pas celui qui va se produire...
    j'ai déjà été scié au dernier dépouillement du mois de mars..

    RépondreSupprimer
  2. Oui toujours moins engageant tout ça... normalement y aura un moment où on touchera le fond et les lois physiques nous disent que le rebond doit nous faire repartir vers le haut, le problème c'est qu'on ne sait pas quand cela se produira, et à quel coût....

    RépondreSupprimer
  3. A lire : comment mes craintes sont alimentées ! :-(

    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/060411/lideologie-antimusulmane-se-construit-pierre-pi

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?