mardi 29 mars 2011

Cultiver son jardin...

Ce week end j'ai creusé. J'ai creusé un grand trou dans mon jardin.
Pour en faire un point d'eau.
Et vivre avec mes gamins au rythme des saisons.
Voir la végétation repousser au printemps : iris d'eau, populages, potamots et autres nénuphars pour reverdir l'ensemble.
Et assister aux premières pontes : libellules en coeur, tritons danseurs, crapauds échangistes et autres grenouilles gonflées pour mettre un peu d'animation.

Pour cela va falloir qu'on mette nos bottes, afin d'aller déambuler dans les ruisseaux pour rameuter du monde. Pas de problème, j'adore ça.
Sauf que ma fille en a parlé à son instituteur. Qui lui a gentiment dit qu'il était interdit de pêcher des batraciens.
C'est vrai. Mais j'ai quand même failli m'étrangler.
Comment expliquer à ma fille de 8 ans que ok la loi c'est la loi, mais que la loi n'empêche pas de vaporiser et déverser des tonnes de produits chimiques dans les champs autour de nos maisons, et que c'est sans doute pour cela que l'on ne trouve aucune grenouille dans le ruisseau en bas, aucun crapaud ou hérisson dans le jardin, plus d'abeille et si peu de sauterelles à la belle saison.
Que la loi n'a pas empêché les pratiques agricoles de transformer notre jardin en un écosystème à peu près aussi fourni qu'une dune du sahara, et que la loi veut nous empêcher de ramener 15 tétards dans un bocal pour remettre un peu de biodiversité dans ce foutu jardin.
Que la loi est toujours ferme et explicite quand il s'agit de condamner l'individu, le jeune, le chômeur, l'absentéiste, l'immigré, le fonctionnaire, le fraudeur de la sécu ou le pêcheur de grenouille, mais moins dissuasive contre les causes systémiques qui génèrent les plus gros dégâts.

Ma fille, bienvenue dans le monde la dissidence. Et sois sûre qu'on invitera ton instituteur à un grand barbecue dans notre jardin au solstice d'été au doux son du chant des grillons et des grenouilles...

22 commentaires:

  1. on en est au même point...ils attendent leurs mares...et nous le croassement qui bercera nos nuits estivales...notre jardin un peu fou interroge mais finit toujours pas séduire!

    (je suis totalement d'accord avec toi...est ce la peine de le dire?)

    RépondreSupprimer
  2. Oui n'hésite pas à le dire, on se sent moins seul !:-)

    (sinon je suis pas sûr d'avoir saisi le "ils attendent leurs mares")

    RépondreSupprimer
  3. mes enfants attendent leurs mares , pour eux aussi l'observer ... mon fils de 6 ans étudient ça de près avec son papa et trépignent d'impatience...
    :)
    on a un voisin qui en a déjà une et l'été c'est un vrai concert le soir. j'adore!!

    RépondreSupprimer
  4. Faut aimer le concert de grenouilles, parce que ça bruite quand même ! ^^

    RépondreSupprimer
  5. Moi gamin j'en avais fait une dans mon jardin à cet âge là aussi et mes parents l'ont entretenue jusqu'à ce qu'ils vendent la maison l'année dernière... C'est toute mon enfance...!!
    C'est dire si j'ai été heureux de voir que mon gamin de 5 ans reprenait le flambeau sans même que j'aie eu besoin de l'embobiner !
    Promis, j'ai pas cherché lui vendre quoi que ce soit :-) (même si le fait qu'il ait dévoré mes vieux bouquins parlant des tritons à crête et des crapauds sonneurs à ventre jaune a pu jouer quelque peu...)

    RépondreSupprimer
  6. @IVV : si il y a trop de grenouilles, on invitera un héron... A moins qu'il y ait des amateurs de cuisses? :-)

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'aime bien les tétards ^^
    Quand j'étais petite j'adorais aller en forêt observer les oeufs de grenouilles et les tétards dans les mares.
    Je voulais même être éleveuse de tétards ^^

    Arf et j'oubliais LE détail qui tue : j'ai embrassé une rainette :D des fois que... et non ^^

    RépondreSupprimer
  8. Forcément, les rainettes ça compte pas, trop facile, c'est les crapauds qu'il faut embrasser pour espérer quelque chose :-)

    RépondreSupprimer
  9. argh zut...
    Pas envie de choper des pustules ^^
    Bon ben je retourne aux lapins alors :P

    RépondreSupprimer
  10. ce soir, début des travaux. je t'explique même pas la tête du petit :)

    RépondreSupprimer
  11. Message spécial à ton mari : qu'il prenne soin de lui. Moi j'ai creusé le week end dernier et j'ai eu une méchante tendinite au poignet droit toute la semaine, j'ai souffert le martyr... Mais c'est inscrit dans nos gênes cet instinct de sacrifice pour notre progéniture :-)

    RépondreSupprimer
  12. ok je vais lui dire d'arrêter avec son poignet ... :/
    hier soir, il m'a dit "franchement, je ne pouvais pas lui dire non... "
    ;)

    RépondreSupprimer
  13. Pas besoin de chasser les grenouilles. Tu peux accélérer le peuplement de ta mare en prenant simplement un seau d'eau dans une mare avoisinante. Et même sans rien faire, il suffit d'un peu de patience. Et c'est fascinant d'observer les apparitions successives.

    D'autant que les têtards que tu ramènerais, dans une eau "neuve", ont bien des "chances" de crever.

    RépondreSupprimer
  14. @cultive ton jardin : c'est vrai, ça a déjà commencé. Dès le lendemain une poignée de gerris et de notonectes avaient déjà colonisé les lieux et fasciné mes gamins (qui les ont baptisé les "patineurs" et les "rameurs"), estomaqués de savoir que ces bestioles étaient arrivées par les airs.
    Les merles en font aussi leur piscine.
    Pour les batraciens, il va falloir sans doute leur donner un coup de pouce un de ces quatre, car comme je disais le ruisseau en bas en semble dépourvu (la faute aux phytosanitaires agricoles?) et de plus les drains agricoles présents depuis forts longtemps dans ces anciens champs ont asséché les moindres zones humides.
    Depuis 5 ans qu'on a ce jardin, je n'y ai jamais croisé un crapaud, quelle tristesse !

    RépondreSupprimer
  15. Les anciens de chez nous se souviennent que dans les ruisseaux il y avait même des écrevisses. Pour les crapauds, tu les croiseras rarement, ils sont très discrets et sortent la nuit. J'en ai beaucoup et je les vois peu. Faut pas un jardin trop propre, oublier ça et là un tas de bois un peu pourri sous un buisson, un tas de mauvaises herbes auquel on ne touche pas, attention aux coups de fourche de printemps, c'est comme ça que j'ai trouvé mon premier crapaud, j'étais consternée.

    RépondreSupprimer
  16. dans mon lac, il y a plein d'écrevisses!! et même qu'on les mange :))

    RépondreSupprimer
  17. la mare est finie... pas encore de plantes mis , juste des pieds d'enfants heureux de tremper dedans :pp

    RépondreSupprimer
  18. @cultive ton jardin: hélas, s'il y avait des crapauds, je les entendrais la nuit. Quand j'étais gamin, je savais reconnaitre le chant des crapauds accoucheurs et calamites au milieu de ceux des rainettes. Pour le moment mon jardin doit manquer de vécu : pas assez de tas de bois à l'abandon, je peux utiliser la fourche sans appréhension hélas ! :-)

    @dita : les écrevisses dont tu parles, c'est pas des écrevisses américaines? Dans ma région méridionale d'où que je suis né, cette espèce introduite par l'homme a colonisé lacs et rivières (comme la tortue de floride, la grenouille buffle...) car elle est beaucoup moins sensible à la pollution que l'écrevisse européenne... Je veux pas faire d'antiaméricanisme primaire, mais vraiment, les ricains... :-)
    Content de savoir que ton chantier a abouti... Moi ce week end on a récupéré un rhizome de nénuphar jaune et des iris d'eau de la rivière d'à côté (sans qu'aucun de mes gamins ne tombe à l'eau : exploit !)
    On va pouvoir échanger des photos alors(moi je te préviens ma mare chez moi, elle est vraiment tout petite) :-)

    RépondreSupprimer
  19. oui les écrevisses américaines, c'est ça..on m'a toujours dit que c'est l'inra(on a un centre juste à côté) qui en avait laissé échapper ! :)
    je comptais bien te faire une photo. celui qui a creusé dit 2m5 x 4m!
    depuis hier, il y a plein d'oiseaux qui viennent se baigner dedans...

    RépondreSupprimer
  20. @Dita : c'est à peu près 3 fois plus grand que la notre... Chapeau ! (oui moi j'ai pris la taille enfant, car les miens sont plus petits..)

    RépondreSupprimer
  21. Bravo pour la mare ! Nous avons vidé le bac à sable au jardin, en avons fait un petit bassin pour nos poissons rouges devenus trop gros. Et bien il s'est peuplé tout seul, il faut dire que nous avons la rivière à 50 m, mais nous avons eu un concert de grenouilles tout l'été ! Et là, les poissons ont passé l'hiver, se sont reproduits (encore une fois), et les grenouilles sont encore ou à nouveau là ! La vie, c'est facile, il suffit de lui donner les conditions et de laisser faire...
    Quant aux interdictions, jamais vu ici au village qu'on empêche qui que ce soit d'avoir quelques grenouilles, ou des vifs ou autres carpes et truites ! Non seulement on protège, mais on multiplie, alors ? !!

    RépondreSupprimer
  22. @Cath : merci pour tes encouragements, j'espère bien que dans quelque temps on pourra décrire des scènettes équivalentes du côté de chez nous ! Y a plus qu'à faire preuve de patience !

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?